MÉMOIRE EN FLAMMES

20.11.2010 - 13.2.2011
Musée de la Grande Loge de France 20 novembre 2010 - 15 janvier 2011
prolongation jusqu’au 13 février 2011

retour à la page


La Grande Loge de France soutient depuis de nombreuses années la création contemporaine sous toutes ses formes et accueille dans ses locaux des expositions destinées à présenter le travail d’artistes, francs-maçons ou non, de tous types et tous modes d’expressions. Les toiles et sculptures se sont succédées tant dans la salle de l’atrium que dans la crypte du cercle Ecossais mais jamais une performance conceptuelle n’avait été mise en place dans les espaces du musée. C’est en effet la première fois que l’institution ose être « envahie » par les structures d’une artiste tout aussi originale que volontairement dérangeante.

« Mémoire en flammes » permet une déambulation telle un parcours initiatique, qui conduit le spectateur sur les rails de l’histoire et sur les souvenirs douloureux du passé récent. L’artiste a spécialement composé d’impressionnantes structures qui mélangent le texte et la force rigide du métal. Elle compose elle-même ses créations et n’a pas hésité à forger et souder le fer et l’acier qui constituent désormais une marque de fabrique personnelle.


Comité Scientifique:

  • Jean-Yves Goëau-Brissonnière, Grand Maître Honoris Causa, Président du Conseil Scientifique, du Musée, des Archives et de la Bibliothèque de la Grande Loge de France, Stéphane Ceccaldi, Commissaire d’exposition, Conservateur du Musée de la Grande Loge de France
  • Jean-Paul Deroche, Commissaire associé d’exposition, Historien de l’Art, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
  • Donald Kuspit, Critique d’Art, Professeur d’Histoire de l’Art et de Philosophie à The State University of New York
  • Isabelle de Maison Rouge, Historienne de l’art, Critique d’art, Professeur d’Histoire de l’art à la New York University de France

> Petit Journal Mémoire en Flammes